vendredi 13 septembre 2019

Produits terminés #54

Hello les amis !


J'espère que vous allez bien, aujourd'hui je vous retrouve avec mes produits terminés du mois. Six produits que j'ai testés, des cosmétiques aux produits de maquillage. Mais sont-ils plutôt des tops ? ou des flops ? Je rachète ? Ou pas ? Je vous dis tout en vous donnant une description détaillée pour chaque article présenté. Je vous laisse les découvrir dans cette vidéo, bon visionnage.


Vous pouvez également me suivre sur les autres réseaux sociaux, comme d'habitude, les voici :

 YouTube   /    Facebook   /    Instagram   /    HelloCotton   /    21 Buttons

Vous connaissiez les produits mentionnés ? Quels sont vos produits terminés du mois ? Dites-moi tout dans les commentaires. 

Bonne journée, bisous. 

lundi 9 septembre 2019

La sorcière de Camilla Läckberg - Roman

Coucou tout le monde !


J'espère que vous allez bien et que votre rentrée n'a pas été trop dure ... Pour ma part je ne suis pas encore retourné en cours, j'attends le 13 septembre avec impatience ! Enfin bref, aujourd'hui je ne viens pas pour vous parler de ça mais d'un roman. Oui encore un ! Je me suis rattrapé niveau lecture pendant les vacances car je n'avais plus trop le temps (ou je ne prenais plus le temps). J'avais donc envie de vous partager un deuxième roman coup de cœur. Il s'agit du livre "La sorcière" rédigé par la Suédoise Camilla Läckberg. On commence cette revue sans plus tarder avec un petit mot sur l'auteure.

Camilla Läckberg :

« Jean Edith Camilla Läckberg Eriksson, née en 1974 à Fjällbacka, est une écrivaine suédoise, auteure de romans policiers. Elle est une des plus jeunes auteures à succès dans son genre. En 2010, le classement de plusieurs magazines dédiés à l'édition (dont Livres-Hebdo en France et The Bookseller en Grande-Bretagne) la place sixième au rang des écrivains de fiction les plus vendus en Europe en 2009. Les romans de Camilla Läckberg se situent tous près de son lieu de naissance, la petite ville côtière de Fjällbacka, en Suède. 

En 2003, elle se lance dans l'écriture avec la publication de La Princesse des glaces, roman qui inaugure la série policière des enquêtes de la romancière Erica Falck et de l'inspecteur Patrik Hedström de la petite communauté de Fjällbacka. En France, ce premier titre est lauréat du grand prix de littérature policière en 2008.

Les deux premiers romans de la série obtiennent un succès appréciable, mais Le Tailleur de pierre , le troisième roman obtient un très gros succès de librairie. La série est maintenant traduite dans plus de 50 pays et ses ventes dépassent les 20 millions d'exemplaires, contribuant à rendre mondialement connu le petit port de pêche de Fjällbacka sur le littoral ouest de la Suède. Depuis la série a été adaptée par la télévision suédoise et, en France, sous forme d'albums de bandes dessinées. »

Source Wikipédia.

La sorcière :

Sorti en 2017 La Sorcière est le dixième et dernier roman, mettant en scène l'héroïne Erica Falck, de Camilla Läckberg. 

Éditition : Actes sud, traduit du suédois par Rémi Cassaigne.

Date de parution : 1 Novembre 2017 

Collection : Actes noirs

Nombre de pages : 777 pages

Prix : 24, 00 € en version broché et 9, 99 € en version numérique, sur la Fnac.com.


Résumé : 

« Une petite fille de quatre ans est retrouvée assassinée dans la forêt, sous un tronc d'arbre. Fait troublant : la fillette gisait à l'endroit où trente ans plus tôt, avait été découvert le corps sans vie de Stella, une enfant du même âge qui habitait la même ferme que la défunte. À l'époque, deux adolescentes, Marie et Helen, avaient été condamnées pour le meurtre. Désormais mariée à un militaire autoritaire et psychopathe, Helen mène une vie recluse, non loin de la ferme, dans l'ombre des crimes passés. La belle Marie, quant à elle, est devenue une star du cinéma à Hollywood ; pour la première fois depuis la tragédie, elle revient à Fjällbacka pour un tournage. Cette coïncidence et les similitudes entre les deux affaires sont trop importantes pour que Patrik Hedström et son équipe puissent les ignorer ... 
De son côté, Erica Falck écrit un livre sur l'affaire Stella. Une découverte la trouble : juste avant son suicide, le policier responsable de l'enquête à l'époque s'était mis à douter de la culpabilité des deux adolescentes. Pourquoi ? »

Mon avis :

J'avais déjà lu une des aventures de Patrik Hedström et de sa femme Erica Falck que j'avais beaucoup aimée. C'était donc un grand plaisir de retrouver l'héroïne dans un deuxième tome. Ce qui est bien c'est qu'il a pas besoin de les lire dans l'ordre de leur parution, puisque les histoires ne se suivent pas. Il s'agit simplement de nouvelles enquêtes mais avec les mêmes personnages. Parlons-en d'ailleurs des personnages ! Ils ont tellement leur caractère bien à eux, si bien décrit et détaillé qu'on a l'impression de les connaître personnellement. J'adore Erica, cette écrivaine qui aide la police à résoudre des meurtres et doit en même temps jongler avec sa vie de maman. Patrik quant à lui est un peu le policier exemplaire, il impose le respect et en même temps la sympathie par son côté emphatique. J'adore aussi toute la clique du commissariat avec le bon vieux Mellberg qui n'en loupe pas une ... Quand il ne fait pas la sieste dans son bureau avec son chien Ernest il fait souvent des bourdes ... Mais il est tellement rigolo à vouloir bien faire sans qu'il ne se rend pas compte qu'il a fait une grosse connerie. Je ne vais m'attarder sur chaque personnage, il y en a beaucoup mais ils sont tous autant attachant. 
Ce roman est organisé en de multiples passages, passant d'une scène à l'autre, on découvre ce que tout le monde fait à différents endroits, les suspects aussi bien que les policiers ou encore la vie de famille d'Erica. Je trouve cette façon de raconter très dynamique et en même temps qui permet de rajouter encore plus de suspense. Il y a aussi pas mal de passages Flash Back sur la vieille enquête concernant le meurtre de la petite Stella. 


Mais également plusieurs chapitres - séparés par les divers paragraphes du déroulement de l'enquête principale - qui s'intéressent à une histoire de 1671-1672 à Bohuslän. L'auteure nous y compte "la malédiction de la sorcière", Elin Jonsdotter, de Fjällbacka, une femme condamnée et exécutée pour sorcellerie en 1672. Nous suivons la triste histoire de Elin et sa petite fille Märta qui après la mort de son mari en mer part habiter dans le presbytère de sa sœur Britta Wilumsen et son mari le prêtre Preben. L'auteure a fait des recherches sur cette autre époque et a pris pour source un mémoire d'une élève du lycée d'Hamburgsund nommée Lisa Hjalmarsson. Une courte histoire cruelle et injuste est donc inscrite entre les pages de ce roman. Elle nous fait revivre cette époque archaïque où les gens brûlaient des centaines de femmes pour sorcellerie
Pour en revenir à l'histoire principale du livre, il s'agit donc d'un meurtre d'une fillette de 4 ans nommé Linnea mais que ses parents appellent Néa. Retrouvé morte dans les bois, près de leur ferme, les deux parents sont effondrés mais pas écartés de la liste des suspects. En effet, chacun croyant que l'autre était avec leur fille, ils ne sont inquiétés de sa disparition que de nombreuses heures après. Nous suivons donc chaque interrogatoire, chaque découverte et chaque analyse réalisé par la police. Nous découvrons également la vie des suspects pour nous aider (ou nous perdre) dans la résolution de l'enquête. 
777 pages de suspense jusqu'aux derniers chapitres nous restons sans savoir qui a commis cet acte infâme. Mais l'auteure a su me tenir en haleine et j'ai dévoré ce pavé en quelques jours ! Sa façon d'écrire est fluide et facile à lire. Malgré le caractère tragique de l'histoire elle sait faire des pauses qui nous mènent à la vie de femme d'Erica et sa préparation d'enterrement de vie de jeune fille pour sa belle-mère. Ou encore ces enfants infernaux qui ne cessent de courir partout ou bien les discussions avec sa sœur Anna enceinte jusqu'aux dents. Ces passages plus joyeux nous permettent de ne pas tomber entièrement dans l'horreur de la situation. Ainsi, comme les policiers "on se vide la tête pour mieux réfléchir". Il n'est pas forcément chose aisée, au début, de passer d'une scène à l'autre, mais très vite le courant se fait tout seul. 
Je pourrais encore vous parler longtemps de ce roman tellement bien ficelé et tellement bien écrit ! Pour vous dire tout simplement qu'il est génial ! L'histoire est composée d'une multitude d'indices de directions opposées mais qui finissent toutes par s'assembler à la fin. Le suspense est bien marqué, si bien même qu'on ne devine qui est l'assassin qu'à la toute fin du livre. Ce qui prouve bien que l'auteure à une plume experte dans l'art de la dissimulation. 

Je ne peux que vous recommander ce livre, même s'il peut faire peur à certains de par son épaisseur il se lit tout seul ! 

J'espère que cette revue livresque vous aura plu. Dites-moi dans les commentaires si vous avez lu ce roman (ou les autres de l'auteure) et ce que vous en avez pensé.

Bonne journée, bisous.


Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

 YouTube   /    Facebook   /    Instagram   /    HelloCotton   /    21 Buttons

vendredi 6 septembre 2019

3 Recettes express VEGAN

Hello mes gourmands !


J'espère que vous allez bien, aujourd'hui je vous retrouve avec une vidéo "Une journée dans mon assiette". Dans cette vidéo je vous montre trois recettes express, ultra simples, saines et ultra rapides à faire. Parfaites également pour les fortes chaleurs. Un bon bol de fruits, un déjeuner aux lentilles et un dîner léger. Si vous n'aimez pas faire la cuisine, vous allez découvrir qu'il est tout de même très simple de manger vegan ! Et le tout en étant bon pour votre corps. J'espère que ces trois petites recettes vous plairont et vous donneront envie. Je vous laisse avec les étapes pour les cuisiner.  Bon visionnage !


Vous pouvez également me suivre sur les autres réseaux sociaux, comme d'habitude, les voici :

 YouTube   /    Facebook   /    Instagram   /    HelloCotton   /    21 Buttons

Pensez-vous tester une de ces recettes ? Vous ont-elles fait envie ? Je vous attends dans les commentaires.

Bonne journée, bisous. 

lundi 2 septembre 2019

Poudre visage Stay Matte, Rimmel

Hello les amis !


J'espère que vous allez bien, aujourd'hui je vous retrouve avec un nouvel article "revue" dans lequel je vous présente une poudre pour le visage. Elle se nomme "Stay Matte" et est de la marque Rimmel. Je vous en parle souvent dans mes vidéos mais je n'avais pas encore eux l'occasion de vous offrir une description détaillée de cette merveille, ainsi que de mon avis complet. Alors c'est parti pour la présentation !

Rimmel :

L'histoire de la marque :

« Quand Eugene Rimmel et son père ont institué la maison Rimmel London en 1834, la beauté était un jeu différent. Les parfums étaient nommés Vinaigre, le mascara était fait de mercure et le marketing était un kiosque dans une foire. Par le temps qu’Eugene décède en 1890, Rimmel était la définition du mascara dans les dictionnaires à travers le monde. Il a réussi à maîtriser les produits d’hygiènes et cosmétiques en plus de les tourner en Art.
Son besoin constant de dépasser les limites a permis à la marque de carburer pour les 100 prochaines années. Cela nous a permis d’innover, de définir de nouvelles limites à la beauté, de créer de nouveaux looks. Tout cela pour te donner les outils pour explorer d’autres versions de toi-même. »

Contre la cruauté animale la marque annonce : « Chez Rimmel London, nous prenons la problématique des tests sur les animaux de manière très sérieuse. Depuis plusieurs années, nous nous sommes fortement opposés contre. »


Poudre compacte Stay Matte :


Description : « La Poudre Compacte Matifiante Stay Matte de Rimmel aide à réduire l'apparence des pores de la peau en contrôlant l'excès de sébum. Sa texture fine et légère matifie durablement le teint durant 5 heures pour un fini parfait anti-brillant. Résultat : un teint lissé tout en transparence, pour un fini mat et naturel qui masque l'apparence des pores. Cette poudre compacte existe sous différentes teintes pour convenir à toutes les carnations de la peau. »


Prix : 6, 00 € sur SagaCosmetics.com. Vous pouvez la trouver également chez Monoprix ou Carrefour mais à un prix légèrement plus élevé ou encore à 6, 92 € sur le site officiel de la marque.




Teinte : Peach glow 03.

Mon avis :


Niveau packaging on ne va pas en parler longtemps. Le contenant est en plastique, le couvercle est transparent et dévoile la couleur de la poudre compacte et le motif gravé dessus. Une police de caractères simple, propre à la marque, imprimée dans une couleur argentée. Elle rappelle la transparence du couvercle par l'effet miroir de l'inscription. Simple mais efficace, pour le prix de cette poudre le packaging est tout ce qu'il y a de plus convenable. Seul petit défaut, parfois le couvercle ne se ferme pas très bien. Il est juste maintenu par le socle qui a des petites encoches pour le fixer. Au fur et fur qu'on retire le couvercle, il se disloque légèrement et se clipse moins bien. Attention donc si vous transportez cette poudre dans votre sac à main ou pour partir en voyage.
Le motif gravé dans la poudre n'est pas exceptionnel donc on ne va pas en parler ... Néanmoins on voit l'effort de la marque pour présenter au mieux son produit malgré un prix mini.
La texture de la poudre n'est pas crémeuse comme peuvent l'être certaine. Elle est tout à fait normale c'est-à-dire poudreuse (Sans déconner ?). En revanche lorsqu'on récupère la poudre à l'aide d'un gros pinceau elle ne s'envole pas dans l'air grâce à ce format compact. 
Elle a un rendu lissant et unifiant. Elle est bien couvrante sans faire un effet plâtre, en restant légère et naturelle. Elle permet même de camoufler les petites imperfections telles que les rougeurs ou les boutons. Ceci étant possible grâce à son très léger voile coloré, si vous choisissez la bonne teinte on ne verra plus vos petits boutons ! D'ailleurs elle camoufle également HYPER BIEN les cernes ! C'est un truc de dingue ! J'ai souvent le dessous des yeux un peu bleu/violet et des fois même après avoir mis un correcteur. Je mets donc cette poudre sur mes cernes et en un clin d'œil on ne peut plus voir la couleur bleutée de sous mes yeux !
Au niveau de la tenue je peux vous dire que c'est sûrement la meilleure poudre que j'ai pu tester. Elle tient bien tout au long de la journée et sans retouche. Pourtant j'ai la peau qui a tendance à briller mais grâce à cette poudre matifiante mon teint est bien matte sans faire non plus tout poudreux. Disons qu'avec elle ma peau a l'air toute douce, sans brillance. Il m'arrive de briller en fin de journée ou alors lorsqu'il fait très chaud mais je fais très rarement des retouches !
Niveau odeur, la poudre n'a aucun parfum, et ne risque donc pas de vous assécher la peau ou de vous écœurer. 
Pour conclure je suis littéralement fan de cette poudre, elle tient toute la journée. Grâce à elle mon teint est unifié et mes imperfection camouflées tout comme mes cernes. Le tout avec un rendu naturel, sans effet plâtre et sans avoir besoin d'en mettre beaucoup !

Avez-vous déjà testé cette poudre ? Qu'en pensez-vous ? Je vous attends dans les commentaires.

Bonne journée, bisous.


Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

 YouTube   /    Facebook   /    Instagram   /    HelloCotton   /    21 Buttons

vendredi 30 août 2019

La carte bleue a chauffée ... #Haul

Hello tout le monde !


J'espère que vous allez bien et je souhaite une bonne rentrée à tous ceux qui reprennent les cours / le travail la semaine prochaine. Je vous retrouve aujourd'hui avec une nouvelle vidéo "Haul". Je peux vous le dire, la carte bleue a quelque peu chauffée ... Mais je me restreins tellement depuis quelque temps a ne pas m'acheter trop de choses que j'avais envie de me faire plaisir pour une fois... Surtout qu'il y avait des produits indispensables à renouveler. Vous savez comment ça se passe, un achat en entrainant un autre ... Soit dit en passant ce haul est plutôt assez chargé comparé à d'habitude, surtout que je vous y présente aussi des achats un peu plus anciens que ma mère avait adorablement passé sur sa carte bleue. Elle est gentille hein ? Il y a un peu de tout, du café, du thé, beaucoup de fringues et quelques cosmétiques. Je vous laisse découvrir tout ça sans plus attendre, il vous suffit de lancer la vidéo ci-dessous, bon visionnage !


Vous pouvez également me suivre sur les autres réseaux sociaux, comme d'habitude, les voici :

 YouTube   /    Facebook   /    Instagram   /    HelloCotton   /    21 Buttons

Vous aussi vous avez profité de vos vacances pour vous faire des achats plaisirs ? Dites-moi ce que vous avez trouvé de beau dans les commentaires.

Bonne journée, bisous.

lundi 26 août 2019

Depuis l'au-delà, Bernard Werber - Roman

Hello mes beautés !


J'espère que vous allez bien, aujourd'hui je vous retrouve avec un article sur un livre que j'ai adoré lire. Ce roman se nomme "Depuis l'au-delà" et a été rédiger par l'excellent écrivain Bernard Werber. Dans cet article vous découvrirez une petite note sur l'auteur, le résumé et les détails du produit (nombre de pages, prix, etc, ...) pour finir avec mon avis. C'est parti !

Bernard Werber : 

Né en 1961 à Toulouse, il est un écrivain français principalement connu pour sa trilogie des Fourmis. Son œuvre, traduite dans une trentaine de langues, fait se rencontrer spiritualité, science-fiction, polar, biologie et mythologie. L'auteur qualifie parfois son style de « philosophie-fiction ». 
Il prend goût à l'écriture dès l'âge de 8 ans dans le cadre d'un travail scolaire. À 13 ans il écrit déjà des histoires pour des Fanzines. Après son bac, il commence l’écriture des Fourmis d’après un scénario de sept pages pour en faire, avec Fabrice Coget, une bande dessinée. Après ses études en criminologie à Toulouse et de journalisme à l'ESJ de Paris, il devient pigiste dans plusieurs journaux. puis journaliste scientifique de 1983 à 1990 au Nouvel Observateur. 
Après douze années de démarchage infructueux d'éditeurs, Bernard Werber est finalement repéré par Olivier Orban puis par Albin Michel. Il publie donc son premier roman, Les Fourmis, en mars 1991. Ses œuvres ont été traduites en trente-cinq langues. Avec 30 millions d’exemplaires vendus dans le monde.

Depuis l'au-delà :

Date de parution : 4 Octobre 2017

Éditeur : Albin Michel

Collection : Romans Français / Science-fiction 

Nombre de pages : 448 pages 

Prix : 22 € version broché ou 8, 49 € version numérique sur la Fnac.com


Résumé de la Fnac : 

« Je me nomme Gabriel Wells.
Je suis écrivain de romans à suspens. Ma nouvelle enquête est un peu particulière car elle concerne le meurtre de quelqu’un que je connais personnellement :
Moi-même.
J’ai été tué dans la nuit et je me demande bien par qui.
Pour résoudre cette énigme j’ai eu la chance de rencontrer Lucy Filipini.
En tant que médium professionnelle, elle parle tous les jours aux âmes des défunts.
Et c’est ensemble, elle dans le monde matériel, moi dans le monde invisible, que nous allons tenter de percer le mystère de ma mort. »

Mon avis :


Si vous me suivez sur Instagram vous savez surement que ce n'est pas mon premier livre de l'auteur. Malgré le mépris que les critiques lui insurgent Bernard Werber a le soutient de ses lecteurs (de tous âges) et depuis toujours. Comme son personnage dans le livre, il est détesté par les critiques mais adoré par le public. Bien que je ne m'y connaisse pas assez pour vous parler du style qu'il emploie dans ses ouvrages ou encore des cadences de ses phrases, personnellement j'adore ! J''aimerai toujours lire ses romans. Je trouve que sa plume est fluide et facile à lire. C'est d'ailleurs sûrement pour cela que les critiques ne l'aiment pas. Il ne fait pas de grande phrases alambiquées où l'on a besoin d'un dictionnaire pour lire chaque paragraphe. J'aime aussi son idée d'incipit sous forme d'une question "Qui m'a tué ?". 
Nous suivions donc l'histoire de Gabriel Wells, un ectoplasme qui cherche à savoir qui l'a tué et pourquoi. La belle médium Lucy Filipini, qui a découvert ses pouvoirs en lisant un des livres de Gabriel, décide de l'aider à enquêter malgré ses tocs d'hypocondriaque. Mr Werber nous dévoile aux cours de ses lignes le monde de l'au-delà et son fonctionnement. Haut astral, moyen astral et bas astral, tous ces spectres qui vagabondent dans les villes sans savoir où aller. Gabriel découvre en même temps que nous les règles de l'autre monde. 
Vers le milieu du livre, l'enquête commence à devenir de plus en plus dangereuse, les questions et les suspects se multiplient autant que les indices. Je n'arrivais pas à lâcher ce roman, j'avais envie de découvrir, comme le personnage Gabriel Wells, qui était le meurtrier. Le suspense devenait de plus en plus insoutenable et ce jusqu'au dernier chapitre où le mystère est enfin dévoilé ! Son excipit est aussi étonnant que son incipit, honnêtement personne n'aurait pu deviner l'intention tout comme l'identité du meurtrier ! 
J'ai dévoré chacune des pages de son roman en si peu de temps, tellement j'y étais accroché ! Que ce soit le personnage de Gabriel ou de Lucy, on recent que leur caractère est recherché et travaillé. Même les personnages secondaires ont des caractéristiques bien particulières. J'aime aussi beaucoup sa philosophie sur l'histoire de l'humanité. Comme quoi la planète est surpeuplée (même dans l'autre monde) et qu'elle se meurt à cause de nos actions débiles. La plupart du temps je suis d'accord avec ses suppositions sur les intentions de l'univers. 

Peut-être que nous ne voyons pas les signes qui nous sont envoyés ? Sommes nous seuls sur cette planète ? 
C'est à ces questions spirituelles et philosophiques que Mr Werber essaie toujours de répondre. Peut-être un jour aurons-nous les vraies réponses ? Ou peut-être jamais ... 

Et vous, aimez-vous les œuvres de Bernard Werber ? Avez-vous lu ce roman et quand avez-vous pensé ? Je vous attends dans les commentaires.

Bonne journée, bisous. 


Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

 YouTube   /    Facebook   /    Instagram   /    HelloCotton   /    21 Buttons

vendredi 23 août 2019

Ma routine maquillage

Coucou les amis !


J'espère que vous allez bien, aujourd'hui je vous retrouve avec ma routine maquillage de tous les jours. Le teint, les yeux, les sourcils et les lèvres, je vous montre toutes les étapes.  J'ai changé mes miniatures depuis quelques vidéos, j'espère qu'elles vous plaisent. Je les trouve plus tendances comme ça, pas vous ? Je n'ai rien de plus à vous dire, les images parleront pour moi. Sur ce je vous laisse regarder la vidéo ci-dessous. Bon visionnage !


Vous pouvez également me suivre sur les autres réseaux sociaux, comme d'habitude, les voici :

 YouTube   /    Facebook   /    Instagram   /    HelloCotton   /    21 Buttons

Ma routine maquillage vous a-t-elle plu ? Je vous attends dans les commentaires. 

Bonne journée, bisous.